LAVAGE ET ENTRETIEN

Lavage en machine

La plupart de nos modèles naturels peuvent se laver en machine, à l'exception de quelques-uns. Lisez toujours l'étiquette d'entretien de vos vêtements avant de les laver.

Les modèles suivants en 100 % mérinos doivent être lavés à la main uniquement : B103L, B105L, B104L, B08L ainsi que les modèles suivants en pure laine d'agneau : L43L, L45L.

Lorsque vous lavez en machine, retournez toujours vos vêtements avant de les y mettre (ce qui aide à éviter le boulochage) et utilisez toujours le programme à froid pour la laine.

Si vous n'avez pas de programme spécifique à la laine, lavez à froid ; ne lavez pas à plus de 30°C.

l est préférable de choisir une vitesse lente et douce (600 tours/minute max). Les fibres naturelles rejettent facilement l'eau, il n'est pas nécessaire d'utiliser une vitesse élevée.

Température

Lavez à froid ! Ne lavez pas vos mailles en fibres naturelles à plus de 30°C.

Nos modèles entièrement en fibres naturelles subissent un processus qui les rend résistants aux rétrécissements. Du moment que vous ne lavez pas vos vêtements en machine et/ou à la main à une température supérieure à 30°C, ces derniers devraient durer longtemps !

Lessives

Lavez TOUTES vos mailles en fibres naturelles (y compris celles en pur coton et coton mélangé) avec une lessive douce et sans enzymes.

Vérifiez que votre lessive soit adaptée à la laine. Cherchez le symbole Woolmark.

Évitez les lessives biologiques ET les lessives non-biologiques, car elles contiennent toutes deux des agents blanchissants, ce qui ne fait pas bon ménage avec vos mailles en fibres naturelles !

Notre Woolly Wash est un excellent nettoyant pour vos mailles en fibres naturelles. Ce nettoyant contient beaucoup de bons ingrédients naturels, y compris de l'huile d'arbre à thé et de la myrte citronnée, afin que vos mailles restent belles et douces pour longtemps.

Séchage

Évitez les rétrécissements et les déformations en séchant soigneusement vos mailles.

Évitez à tout prix les températures élevées.

Si vous pensez que votre vêtement a légèrement changé de forme après le lavage, remettez-le soigneusement dans sa forme originelle lorsqu'il est encore mouillé. Soyez très doux !

Ne suspendez jamais vos mailles mouillées pour les faire sécher. Faites-les plutôt sécher sur un objet, comme un séchoir à linge.

Nous n'acceptons aucune responsabilité quant aux vêtements qui n'auraient pas été lavés correctement.

Mites

Les mites aiment autant que vous les fibres naturelles !

Malheureusement, elles aiment s'en délecter plutôt que de les porter, des trous inesthétiques apparaissent alors dans vos mailles préférées !

Vous pouvez repousser ces créatures nuisibles en mettant de la naphtaline à l'endroit où vous rangez vos mailles. La naphtaline se trouve désormais fréquemment en version non parfumée.

Vous pouvez sinon emballer vos mailles dans un plastique avant de les ranger. Les mites n'aiment pas le plastique.

Les huiles essentielles de lavande et de bois de cèdre aident également à repousser ces mites, qui se repaissent de la laine !

Boulochage

Les fibres naturelles s'entremêlent avec le temps, ce qui donne les bouloches.

Il peut être fastidieux de les retirer, mais ce résultat atteste de la composition naturelle de votre vêtement. Et n'oubliez pas que plus la matière est douce, plus l'article risque de pelucher.

Vous pouvez ôter les peluches à l'aide de nos peignes anti-bouloches, qui sont très pratiques. Ils retirent facilement toute bouloche de votre vêtement.

Soyez délicat lorsque vous utilisez le peigne, vous éviterez ainsi d'endommager vos mailles !

Nous n'acceptons aucune responsabilité quant aux vêtements qui auraient été endommagés par l'utilisation incorrecte d'un peigne anti-bouloches.

Le boulochage est temporaire, ce phénomène cesse une fois que toutes les petites fibres sont sorties du vêtement. D'un autre côté, votre peigne anti-bouloches vous durera longtemps, vous pouvez donc l'utiliser pour l'entretien de toutes vos mailles.

Après avoir lavé vos vêtements quelques fois en machine, leurs fibres se durcissent, ce qui réduit le boulochage.